Dernières nouvelles des Coques en bois

30 mai 2019 - 0 - édité par Jean-Claude Le Berre

Dernières nouvelles des Coques en bois


Malgré une météo assez fraîche et venteuse,  Anelor a pu sillonner le Golfe au gré des courants de marée. Elle ( Présence d’un anglais, Mike,  à bord, donc on emploie le féminin pour désigner les bateaux) poursuit cette deuxième partie en remontant sur Le Bono puis sur Vanne. CEB est bien représenté avec Salangagne, Rêve d’enfant , Le Saint Gildas , Anelor et la présence rassurante de l’Accalmie. Il y aura encore quelques changements  d’équipage à bord d’Anelor avant de remette le cap sur Pornic. En photo , coucher de soleil au Logeo.

De son côté, Loriot qui a connu quelques vicissitudes thermiques lors de Débord de Loire (in fine, entrée de  l’échangeur thermique obstruée par des débris) et qui a dû escaler à Saint-Nazaire pour dépannage, vient de rentrer à Pornic.

Quand certains sont sur les ponts, d’autres se trouvent sous les coques… C’est le cas de Marc, qui ce jeudi 30 mai, a poursuivi le calfatage de Yoyo afin que celui-ci retrouve son élément très rapidement.

JCLB

38AC206F

IMG_2810 20190530_103154_resized

Photos : Bernard Imbert à bord d’Anelor, JCLB à bord de Loriot, Patrick Durand au Clion