Dorade et les calfats

La première phase du calfatage de Dorade : l’insertion de cordons de chanvre goudronné ou de coton, selon la largeur de la couture à couvrir, vient de se terminer ce jeudi 5 avril, avec Jean-Yves, Jean-Jacques et Alain aux maillets (photos dans cet ordre). Prochaine étape : le recouvrement de ces cordons, soit par de l’Ettan, un produit à base de goudron de Norvège, pour la carène, soit du blious pour le haut de coque (mélange de mastic de vitrier, d’huile de lin et de minium). Pourquoi cette différence de produits ? L’Ettan reste souple et ne sèche pas, par contre fond au soleil et peut tâcher, le blious lui sèche et durcit.

JCLB

sdr

dav

sdr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *