En peinture

Entre la rumba du calfat et la samba des pinceaux, l’heure des mises à l’eau approche pour Yoyo et Dorade. cette semaine, Fabrice et Marc sur Yoyo, Pierre-Yves, Jacques et Bara sur Dorade se sont activés pour que les deux bateaux de Coques en bois soient fins prêts pour les prochaines Rencontres des 15 et 16 juin prochains. Dont une réunion générale de préparation est fixée à jeudi prochain, 6 juin, à 20 h, à la Maison des associations (salle n°3 au 3e étage).

JCLB

20190527_105956_resized20190527_111411_resized20190527_105810_resized20190527_110428_resized20190527_111202_resized20190527_111729_resized

Photos : Patrick Durand

Debord de Loire – Bis

Quand certains étaient sur l’eau, d’autres, moins chanceux, étaient à terre pour immortaliser la remontada vers Nantes.
Nul doute que certains de ces « certains » se reconnaîtront…

(cliquez sur les photos pour les agrandir dans une nouvelle fenêtre)

101_0360-B

101_0362-B

101_0363-B

101_0370-B

101_0373-B

101_0377-B

101_0381-B

101_0384-B

101_0385-B

(photos: Hervé GUEVEL)

Dernières nouvelles des Coques en bois

Malgré une météo assez fraîche et venteuse,  Anelor a pu sillonner le Golfe au gré des courants de marée. Elle ( Présence d’un anglais, Mike,  à bord, donc on emploie le féminin pour désigner les bateaux) poursuit cette deuxième partie en remontant sur Le Bono puis sur Vanne. CEB est bien représenté avec Salangagne, Rêve d’enfant , Le Saint Gildas , Anelor et la présence rassurante de l’Accalmie. Il y aura encore quelques changements  d’équipage à bord d’Anelor avant de remette le cap sur Pornic. En photo , coucher de soleil au Logeo.

De son côté, Loriot qui a connu quelques vicissitudes thermiques lors de Débord de Loire (in fine, entrée de  l’échangeur thermique obstruée par des débris) et qui a dû escaler à Saint-Nazaire pour dépannage, vient de rentrer à Pornic.

Quand certains sont sur les ponts, d’autres se trouvent sous les coques… C’est le cas de Marc, qui ce jeudi 30 mai, a poursuivi le calfatage de Yoyo afin que celui-ci retrouve son élément très rapidement.

JCLB

38AC206F

IMG_2810 20190530_103154_resized

Photos : Bernard Imbert à bord d’Anelor, JCLB à bord de Loriot, Patrick Durand au Clion

A l’île d’Arz

Rassemblement des flottilles des bateaux traditionnels aujourd’hui mardi 28 mai, à l’île d’Arz au milieu du golfe du Morbihan dans le cadre de cette Semaine du golfe. Photo prise par Bernard à bord d’Anelor. A l’arrière plan, le Biche, ancien thonier dundée groisillon de 21 m de coque.

.Resized_20190528_143155

Debord de Loire

Retour au port pour une partie de la flottille Coques en bois ayant participé à Debord de Loire,. Le reportage photos de Patrick est à retrouver sur  le site www.coquesenbois.com

L’autre partie de la flottille ayant fait route sur la Semaine du golfe qui débute officiellement ce mardi avec un accueil au port du Logeo par les amis des Vieilles Voiles de Rhuys.

Une fois terminé ces festivités, il sera temps de penser à l‘organisation pratique des 11es Rencontres Coques en bois des 15 et 16 juin prochain. Pour ce faire, rendez-vous toutes et tous, jeudi 6 juin à  partir de 20 h à la Maison des associations, salle n°3 au 3e étage.

JCLB

2019-05-27 22.12.01_resized 2019-05-27 22.09.26_resized

Photos : Patrick Durand

Histoire du château de Pornic : addendum

Les chèques de souscription (26,91 euros au lieu de 29,90) du livre de Gilles sur l’histoire du château de Pornic doivent être libellés à l’ordre de :

Itimédias Editions, 275 Bd Marcel-Paul, Expole Bat 1 ; 44800 Saint-Herblain en indiquant vos coordonnées (nom, prénom, adresse, n° de tel et adresse mel). Chèque à adresser à Gilles Fortineau, 16 rue Tartifume, 44210 Pornic

JCLB

(Cliquez sur l’image pour la voir dans une nouvelle fenêtre)

Bulletin de souscription

Château de Pornic : son histoire

Le château de Pornic fait partie des « meubles » pour tout Pornicais. Pas sûr cependant que beaucoup en connaisse son histoire de  la forteresse de bois érigée par Alain Barbetorte à l’édifice actuel, acteur incontournable de la vie maritime pornicaise, d’abord comme amer pour se rendre en droiture  au bois de la Chaize et aussi lors de Journée Européenne du Patrimoine.

Pour remédier à nos lacunes, notre ami Gilles Fortineau à pris la plume pour retracer cette riche histoire, notamment celle qui couvre la période entre 1824 et 1899 qui a vu le château prendre sa configuration actuelle. Un autre de nos amis, Noirmoutrin celui-ci, adhérent de La Chaloupe, Antoine Bugeau a pris ses pinceaux pour illustrer l’ouvrage et dont la couverture.

La parution de ce livre est imminente car prévue fin juin. Il est d’ores et déjà possible, et même recommandé de réserver ce livre par souscription au prix de 26.91 euros (au lieu de 29,90 euros prix public). Pour cela il suffit d’adresser le chèque correspondant Gilles Fortineau, 16 rue Tartifume à Pornic avec bien sûr vos coordonnées. Et ce avant le 10 juin pour bénéficier de ce prix de souscription.

Gilles va devoir venir tenir une séance de dédicaces au Hangar à bateaux dès la sortie de son livre !

JCLB

Livre Château de Pornic

 

Marin…

Ci-dessous, pour celles et ceux qui n’ont pu y assister, le texte lu cet après-midi 22 mai, lors de la cérémonie de crémation de Gégé. La dispersion de ses cendres aura lieu le samedi 8 juin, à partir de 10 h, à 300 m du rivage, face à la thalasso, avec la participation des bateaux de Coques en bois.

JCLB

« Marins pour rire, marins quand même ! Voilà ce que nous sommes à Coques en bois.

Voilà ce que tu étais toi aussi Gégé ; toi qui naviguais sur une coque en polyester.

Il peut paraître incongru, voire totalement déplacé de parler de rire en de pareilles circonstances, pleines de tristesse.

Pourtant, ce que nous retiendrons de toi Gégé, c’est ton rire, ta bonne humeur, ton empathie.

Les derniers arrivés à Coques en bois me l’ont dit à l’annonce de ta Grande Navigation : « On le connaissait à peine, mais on a senti tout de suite que c’était quelqu’un de bien, de gentil ».

Et nous, les plus anciens de Coques en bois, nous le savions bien sûr que tu étais quelqu’un de super, toujours prêt à nous aider, à rendre service, à aider Coques en bois. Prêt à peindre les bateaux de l’association.

Pour cela, tu ne laissais à personne le soin de prendre les pinceaux. Ton jugement à notre égard était sans appel : on ne savait pas faire ! Ce n’est pourtant pas faute de ta part de nous l’avoir expliqué, montré. Mais rien à faire : on n’avait pas ton coup de patte ! Alors tu préférais parfois venir seul à l’atelier du Clion, pour peindre en toute tranquillité et rajeunir nos vieilles coques.

Tu nous as fait bien rire, aussi, quand  grimé en pirate des Caraïbes, la démarche chaloupé, tu organisais les embarquements des passagers sur les bateaux lors de nos Rencontres Coques en bois. Tu étais là aussi, pour nous, un amer. Indispensable.

Bon ! Il faut bien l’admettre : tu nous as parfois cassé les oreilles avec l’appel strident de ta maquette de bateau que tu faisais naviguer lors des Journées du patrimoine. Mais cela aussi c’était un jeu : la corne de brume de ce chalutier bleu, c’était pour rire.

Et c’est en allant sur l’eau, en marin pour rire, pour extirper quelque poisson de  la baie, que tu as filé ton câble…

Et là pour le coup, tu ne nous a plus faire rire. Mais pleurer.

Ainsi Gégé, tu fus marin pour rire, mais marin quand même. Pour nous, tu resteras avant tout, un grand ami, que nous n’oublierons pas. Ni en mer, ni à terre.

Adieu Gégé. »

Derniers hommages à Gégé

La cérémonie de crémation de Gégé est fixée à ce mercredi, 13 h 30 au crématorium de Saint-Nazaire, vous pouvez y participer. Pour covoiturage,  RdV au Hangar à bateaux à 12 h 30.

Notre ami Gégé souhaitait que ses cendres soient dispersées en mer. Sur demande d’Anne-Marie et de ses filles, et en accord avec elles, nous organiserons cette cérémonie le samedi 8 juin prochain. Date retenue compte tenu des horaires de marée et pour que tous les bateaux de Coques en bois soient présents après avoir participé, pour certains d’entre eux, à Débord de Loire et/ou à la Semaine du golfe.

Samedi 8 juin, la pleine mer est à 8 h 46. Je vous propose que cette dispersion ait lieu à 10 h, à la limite des 300 m du rivage (conformément à la législation), face à la thalasso pour que les personnes qui ne souhaitent pas embarquer puissent néanmoins assister à la cérémonie. A l’issue de celle-ci, nous nous retrouvons toutes et tous au Hangar à bateaux pour rendre un ultime hommage à Gégé.

JCLB

Adieu Gégé !

Gégé, tu vas nous manquer, terriblement… Depuis ce mardi après-midi tu n’es plus des nôtres. Tu ne seras plus jamais avec nous à l’atelier du Clion, ni sur les quais le jour des Rencontres Coques en bois, habillé en pirate pour organiser les sorties sur les bateaux, ou bien tresser des cordages.

C’est sur l’eau, à la pêche en mer, là où tu aimais être aussi, que ton coeur t’a lâché… A cette terrible nouvelle, nous toutes et tous, avons été saisis de stupeur et d’un immense chagrin.

Pour sûr que demain matin, jeudi, à l’atelier du Clion, il y aura un vide, immense… Et les pinceaux et les pots de peinture t’attendront en vain. Car tu restera aussi pour nous, celui qui savait manier le pinceau mieux que quiconque et qui a su donner une belle touche finale aux bateaux de Coques en bois. Pas plus tard que jeudi dernier Gégé, tu donnais un dernière couche à notre plate-goémonière Sant-Pèr, après t’être occupé de Yoyo. Et aussi d’Anelor lors de sa mise à terre et durant le dernier carénage, de Jolie-Marion.

Plus qu’un adhérent, en te perdant Gégé, Coques en bois voit partir un ami, un grand ami.

A Anne-Marie, nous transmettons tout notre soutien et notre amitié, et à l’ensemble de sa famille nous transmettons nos plus sincères condoléances.

Nous restons dans l’attente des indications d’Anne-Marie pour t’accompagner Gégé lors de ta dernière navigation.

JCLB

IMG_0435 P1010871 P1010874