Jolie-Marion : retour au Vieux port

Fin de carénage pour Jolie-Marion. Entrecoupé d’averses, le carénage de Jolie-Marion vient de prendre fin. Remise à l’eau et retour au catway du Vieux port ce vendredi 26 avril. Jolie-Marion de nouveau prête pour ne nouvelles navigations… Bravo à toute l’équipe mobilisée durant ces jours pour ce chantier.

JCLB

dav

dav

dav

Photos : Julien Catel

Intox : à l’abri

Intox est à l’abri des intempéries lui qui à Noirmoutier subissait les assauts de  la pluie et du soleil… Désormais, entré ce matin sous le hangar de l’atelier Coques en bois du Clion, il occupe une place provisoire en attendant que dans quelques semaines, il soit déplacer plus à l’intérieur du bâtiment. Une étape imposée par la taille de la remorque de transport limitée dans ses manoeuvre par la configuration des lieux.

Un ber, encore à construire, permettra de bien de le caler à hauteur et de pouvoir y travailler à bord en toute quiétude. Le recours à une remorque à timon orientable permettra cette ultime opération.

JCLB

IMG_2781IMG_2784IMG_2786IMG_2789IMG_2793IMG_2794

Intox en cure de jouvence

Intox, le dernier venu dans la flotte de l’association Coques en bois est au Clion depuis ce mercredi 17 avril 2019, 19 heures ! Intox, don de Georges Moreau, est un canot noirmoutrin, mais non un Noirmoutrin ! Nuance… Cette dernière appellation, commerciale, est déposée par le chantier Lodovici et concerne des dériveurs lestés. La première appellation englobe tous les canots construits à Noirmoutier. Intox est de ceux-là, construit très précisément par Henri Gendron qui a lui aussi construit des dériveurs lestés mais sous l’appellation de Crevette et Super Crevette ! Toutes explications dues à la connaissance intime des bateaux de Noirmoutier d’Antoine Bugeon, de l’association La Chaloupe qui en plus de nous instruire gentiment ce matin, a aussi offert le café à l’équipe de Coques en bois venu prendre en charge Intox : Daniel, Dominique, Claude et l’auteur de ces lignes. Suite à quoi une visite à Henri Gendron, entremetteur entre George Moreau et Coques en bois, s’imposait ! Cela a aussi permis de glaner de nouveaux conseils techniques et de prendre les mesures des espars, mât, baume et encornat, qu’il va falloir aussi fabriquer pour gréer Intox.

Le chantier de transfert à démarré concrètement en début d’après-midi par le pompage de l’eau de pluie contenue dans le bateau, le convoyage par le canot du maître de port jusqu’à la grue, la mise à terre de matériel divers et de lest pour alléger le bateau, son grutage et son positionnement sur la remorque bien aimablement prêtée par Jacques Geerbrant. Un bon coup de jet d’eau dedans et dehors, un regonflage des pneus et hop ! direction Pornic, avec une arrivée sans encombre. Reste ce jeudi à affiner le nettoiement interne du bateau, puis à le caler à l’intérieur de l’atelier et Intox va se trouver prêt pour sa cure de jouvence.

JCLB

IMG_2780 IMG_1099 IMG_1101 IMG_1102 IMG_1103 IMG_1104 IMG_1106 IMG_1109

Photos : Claude Voisin

Hangar à bateaux : son aménagement se poursuit

Ce samedi 6 avril, nous étions 5 (Julien, Thierry, Jean Max, Jean-Claude et Lionel), afin de poursuivre l’aménagement de l’intérieur du hangar rue du canal. Et mardi dernier, avec Francis, nous avons repassé le désherbeur thermique afin que les abords du chalet soit en adéquation avec notre belle ria.

La construction des étagères se poursuit. C’est avec du bois de palette que nous construisons et assemblons ces étagères. Economie, économie…..mais il reste encore du travail….sur la planche.

Parallèlement à cet aménagement, l’élaboration d’un petit historique sur la vie des pêcheurs pornicais et leurs bateaux au travers des âges se poursuit avec Jean. Petits textes, dessins et photos viendront alors agrémenter notre hangar.

Bien sûr, tous les talents peuvent se joindre à nous afin d’apporter leurs idées et venir étoffer ce qui pourrait devenir une petite exposition ouverte au public.

Merci à tous. Lionel

IMG_4039 IMG_4040 IMG_4041

Photos : Lionel Salé

Dorade en long, Kerfiu en coupe

La restauration de Dorade avance bon train ce lundi 8 avril : dernières fixations autour du moteur avec son tableau de commandes et un pot d’échappement sur mesure concoctés par Daniel, finition des emplantures de mâts et du rouf, préparation des différentes ferrures…

Kerfiu quant à lui vit ses derniers moments, mais tout n’est pas perdu avec la conservation de l’étrave à des fins pédagogiques, et peut-être un ou deux couples dont le maître bau, toujours dans le même but.

 

.20190408_114657_resized 2019-04-08 13.24.47_resized

20190408_114541_resized 20190408_114027_resized

2019-04-08 13.30.36_resized

Photos : Patrick Durand