Carénage 2018 : derniers coups de pinceaux

Les derniers coups de pinceaux, sur l’emplacement des patins des bers, ont marqué la fin du carénage 2018 pour une partie de la flottille Coques en bois. Jolie-Marion a ouvert le bal des dernières mises à l’eau ce dernier jour d’avril. Un mois qui a confirmé le dicton : mieux valait ne pas se découvrir d’un fil sur l’aire de carénage ! C’est Loriot qui a clos le bal sur le coup de 18 h 30. Prochaine échéance pour certains bateaux : Vilaine en fête avec leur étrave pointée vers La Turballe dès ce samedi avant d’embouquer La Vilaine, en espérant pour les équipages une température bien plus printanière.

JCLB

IMG_2063 IMG_2066 IMG_2068

Sécurité en mer : vigilance

La préfecture maritime (Prémar) de  l’Atlantique vient de publier un communiqué appelant à la vigilance en mer et rappelle les mesures de sécurité à adopter avant toute navigation, qu’elles que soient les conditions météo, même par beau temps ! Actuellement la température de l’eau tournicote autour des 10° et dans ces conditions, la durée de survie d’une personne tombée à l’eau se situe entre 30 et 60 minutes… Il faut donc tout faire pour éviter la chute à la mer et par prudence revêtir, dès la montée à bord, une brassière à flottabilité pour limiter toutes pertes caloriques par des efforts de maintien en surface une fois l’accident survenu.

JCLB avec Bernard Imbert

Lire l’intégralité du communiqué de la Prémar via le lien :

https://www.premar-atlantique.gouv.fr/communiques-presse/1-appel-vigilance-pour-les-usagers-mer-littoral.html

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Photo : Jean-Yves Royet

 

« J’ai dix ans » : réunion ce jeudi soir

Avant-dernière étape formelle avant les 10es Rencontres Coques en bois : elle a lieu ce jeudi de 20 h à 22 h,à la Maison des associations, salle de réunion n°3, au 3e étage. A l’ordre du jour : planning actions préalables (communication, installation/désinstallation et gardiennage) et l’établissement du contenu (quasi) définitif de ces journées : liste des bateaux prévus, attribution des stands et organisation du stand CEB, programme de ces deux jours (heures des entrées dans le port et parades, sorties en bateaux, planning des groupes musicaux, heures du souper marin (prix, menu), etc…

Comptant sur la présence de toutes et tous…

JCLB

affiche r3_21x29,7

 

Le carénage des Coques en bois bat son plein

C’est parti depuis ce vendredi ! Le carénage annuel des Coques en bois se déroule sur le terre-plein de La Noéveillard : ça lave, gratte, brosse, ponce, peint, d’un bord de l’autre, d’un bord à l’autre… Quelques romaillets renforcent des bordés, les anodes sont changées, du mastic rajouté, des coutures reprises. Le tout sous le soleil et dans la bonne huleur et la convivialité. Au final, la flottille sera pimpante pour la nouvelle saison et les prochaines navigations, comme Vilaine en fête qui se profile à partir du samedi 5 mai.

JCLB

2018-04-22 12.37.39_resized 2018-04-22 12.38.42_resized 2018-04-22 12.40.39_resized 20180420_171248_resized 20180422_161103_resized 20180423_165301_resized_1 20180423_170437_resized_1 2018-04-22 12.36.22_resized 20180422_163508_resized

Photos : Patrick Durand

Soleil et peinture pour Anelor

Ce mardi 17 avril les « artistes peintres » jouent du pinceau et du rouleau sur Anelor, profitant de ce soleil enfin printanier. Jean-Yves, Alain et Jean-Louis étant à la manoeuvre. A partir de ce vendredi, et pour une huitaine, c’est une bonne partie des bateaux Coques en bois qui va se trouver sur l’aire de carénage de La Noéveillard pour une similaire samba des pinceaux ! Salangane ayant déjà devancé l’appel depuis samedi dernier.

JCLB

20180416_152415 20180416_152404 PART_1523885935154

Photos :Jean-Louis Baudry

Dischivel : d’abord en tracteur puis à la voile

Dischivel, le cotre breton de notre ami Landry vient de rejoindre le Vieux port de Pornic après un an de travaux, notamment sur son gréement. Mis à l’eau ce samedi 14 avril à La Bernerie après un remorquage sur route par tracteur, il a ensuite cinglé toutes voiles dehors cap sur Pornic. Pour l’instant à couple de Dahut, il va rejoindre son mouillage du Petit Nice en attendant la mise en place des bouées d’amarrage dans le Vieux port, où il complétera la flottille estivale des Coques en bois.

JCLB

PS : rendez-vous à 14 h à la librairie L’encre bleue pour recontrer Olivier Le Carrer puis à 17 h au cinéma Saint-Gilles pour la projection du film, « Le jour de mon retour » et le débat qui suivra avec Olivier Le Carrer.

P1060976 P1060986 P1060993 P1060995

Sur l’eau ou à l’huile

Pendant que d’aucuns (les équipiers de Jolie-Marion) s’en sont allés chercher le vent sur l’eau en Baie de Bourgneuf, il en était un (Patrick, l’auteur des clichés ci-dessous) qui était à l’huile. De coude pour commencer pour poncer le pont de Salangane, de teck ensuite pour l’entretenir. Fin prêt pour sortir de l’eau ce samedi à fin de carénage. Il sera rejoint par d’autres bateaux à la fin de la semaine et le solde lundi 23.

JCLB

PS : rendez-vous ce dimanche à 14 h à la librairie L’encre bleue pour entendre Olivier Le Carrer parler de ses livres, dont celui consacré au Golden Globe, puis à partir de 16 h 30 au cinéma Saint-Gilles pour la projection du film « Le jour de mon retour », relatant la tragédie de Donald Crowhurst lors de cette course, puis pour participer au débat avec Olivier Le Carrer.

2018-04-13 18.29.23_resized 2018-04-13 18.28.29_resized 20180411_154612_resized 20180411_155106_resized

Photos : Patrick Durand

 

50 ans de la Golden Globe Race : un livre, un film

Dans le cadre de ses 10 ans, Coques en bois entend aussi marquer d’autres anniversaires, comme celui des 50 ans de la Golden Globe Race, la première course à la voile autour du monde en solitaire, sans escale et sans assistance.

Pour cela, un livre et un film servent de fil conducteur à la célébration par Coques en bois, de ce qui est devenu, rétrospectivement un monument de la voile.

Le livre est celui d’Olivier Le Carrer : « 69, année héroïque », clin d’oeil au passage à la chanson de Gainsbourg, et année qui marque l’arrivée du vainqueur, Robin Knox-Johnston, devenu depuis Sir Robin. Un livre qui raconte depuis le début, l’histoire de neuf aventuriers des mers, dont l’un d’entre eux y laissera sa vie ; sans doute en toute connaissance de cause : Donald Crowhurts.

C’est justement cette vie là que raconte le film « Le jour de mon retour » que va diffuser le cinéma Saint-Gilles.

Cet événement conjoint, Coques en bois, librairie L’encre bleue, cinéma Saint-Gilles va se dérouler dimanche prochain, 15 avril, en deux temps.  D’abord à partir de 14 heures à la librairie, pour rencontrer Olivier Le Carrer, et échanger avec lui sur cette fabuleuse course qui donnera naissance au Vendée Globe. Puis à partir de 16 heures au cinéma pour la diffusion de ce film qui sera précédé d’une présentation de cette course mythique par Olivier Le Carrer. La projection sera suivie d’un débat, toujours avec Olivier Le Carrer qui sera rejoint pas Jean-Marc Cens, un des skippers actuels de Joshua, qui rappellera la mémoire de Bernard Moitessier, indissociable  de cette saga.

JCLB

Nota : le prix d’entrée au cinéma sera de 5 euros (au lieu de 6.50 euros) sur présentation de  la carte d’adhérent Coques en bois. Ce moment sera aussi l’occasion d’une remise de carte à celles et ceux qui en sont dépourvus…

Flyer

Le printemps au Clion

Ce jeudi 5 avril, le printemps s’est invité au Clion pour le repas mensuel de l’atelier Coques en bois. Est-ce le navarin d’agneau pascal qui est l’origine de cette percée du soleil ? Mystère. Quoiqu’il en soit dans une atmosphère  chaleureuse et les 28 convives se sont régalés et ont remercié les amis Claude V. et Jean-Michel D. pour leur engagement culinaire.

JCLB

20180405_122910_resized 20180405_123050_resized 20180405_123152_resized 20180405_125630_resized

Photo : Patrick Durand

Dorade et les calfats

La première phase du calfatage de Dorade : l’insertion de cordons de chanvre goudronné ou de coton, selon la largeur de la couture à couvrir, vient de se terminer ce jeudi 5 avril, avec Jean-Yves, Jean-Jacques et Alain aux maillets (photos dans cet ordre). Prochaine étape : le recouvrement de ces cordons, soit par de l’Ettan, un produit à base de goudron de Norvège, pour la carène, soit du blious pour le haut de coque (mélange de mastic de vitrier, d’huile de lin et de minium). Pourquoi cette différence de produits ? L’Ettan reste souple et ne sèche pas, par contre fond au soleil et peut tâcher, le blious lui sèche et durcit.

JCLB

sdr

dav

sdr