Pas de bigue, mais des bras !

A défaut de bigue, cette engin à trois pattes servant autrefois à mâter les navires, ce sont des bras qui sont requis ce samedi matin, 1er juillet, pour poser le mât de Jolie-Marion. Pour que tout ce passe au mieux, une équipe d’une dizaine de personnes est nécessaire. Rendez-vous à 9 heures au Hangar à bateaux pour le transport, à bras, des différents espars et des voiles. Compte-tenu du travail déjà effectué il y a huit jours, l’ensemble devrait se mettre en place sans coup férir… Il restera à régler les cap-de-mouton une fois le mât en place.

Des derniers travaux de peinture, sur les boîtes à feux, et de matelotage, avec la confection d’un oeil de pie sur le haut de la chute de la grand’voile, ont été menés ce jeudi.

A l’agenda des prochains jours : réunion planning pour les sorties d’Anelor ce lundi 3 juillet à 18 h, au Hangar à bateaux. Des sorties à bord de Yoyo sont toujours possibles. Prendre contact avec Marc au 06 80 73 09 75.

JCLB

IMG_1083 IMG_1084 oeil de pie

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *