Le calendrier 2017 CEB est né

Oyez, oyez ! Le calendrier CEB est arrivé ! Une belle initiative due à Christian Glenat et Pierre Buccaï, avec des photos de Patrick Durand. Ce « grand » calendrier mural, tout d’une pièce, telle une belle quille de chêne, sera échangé contre un « p’tit » billet de 5 euros aux toutes prochaines réunions Coques en bois qui vont se tenir première semaine de l’année prochaine. A savoir : dès le lundi 2, la réunion planning d’Anelor (18 h au Hangar à bateaux) ; puis le jeudi 5, l’atelier charpente au Clion et le BBQ du midi, avec dans la foulée, le soir (salle d’activités n°3, 1er étage de la Maison des associations) l’atelier matelotage et enfin le samedi matin, l’atelier charpente au Clion. A cette date, les 50 exemplaires de ce calendrier se seront mués en 200 euros nets, pour eux-mêmes se transformer en plateaux d’acacia pour les membrures de Dorade. Dans ces deux cas, il s’agit d’une première : première dans l’édition d’un calendrier CEB, première dans la confection de membrures étuvées, puis ployées et enfin rivetées sur les bordés. Le blog-noteur vous tiendra bien sûr informé de cette mise en œuvre, inédite au sein de l’association.

Et sur ce beau calendrier, il convient d’ores et déjà de cocher, séance tenante, le samedi 4 février : date de la prochaine assemblée générale de Coques en bois, à partir de 9 h, salle polyvalente du Clion.

Meilleurs voeux à toutes et à tous.

JCLB

calendrier-ceb

Anelor sans lumière ce soir : pas un hasard !

Ce mercredi soir, Anelor ne s’est pas mise en lumières. La raison ? Rallonge débranchée ! Bien sûr cela ne doit rien au hasard… La vigilance est donc de mise de la part des adhérent(e)s de Coques en bois en balade quai Leray pour veiller à ce que la prise de la rallonge soit bien fichée dans la borne ! Merci à toutes et tous.

JCLB

img_1427

Photo Patrick Durand

Le Saint-Michel II à son tour

Ce dimanche matin, c’est l’association La Cale2l’île qui offrait les huitres – muscadet PPVR (pain pâté vin rouge, pour les non initiés…) à l’occasion de l’enguirlandage du Saint-Michel II. Petit à petit, une majorité de bateaux du Vieux port se pare de lumières. Un tour de chauffe qui prépare déjà les illuminations portuaires de fin d’année 2017 qui pourraient, sans vouloir tirer des plans sur la comète, prendre encore plus d’ampleur et de prestige…

JCLB

20161218_120013r_01 20161218_120018r_01

Photos ci-dessus Patrick Durand

saint-michel-ii-guirlandes

Illuminations marines

Pour toutes celles et ceux qui ne seraient pas encore passé nuitamment sur les quais, ces quelques clichés signés Patrick Durand. Comme indiqué précédemment, d’autres bateaux (notamment Belote et re, Saint Michel II) doivent se joindre au mouvement. Ceux situés au fond du Vieux port sont malheureusement trop loin de la borne électrique pour pouvoir s’y relier et donc être enguirlandés. Mais d’ici Noël prochain (et on peut espérer avant…) cette borne doit voir le jour selon engagements pris au dernier Conseil portuaire !

JCLB

_pat5256r_01 _pat5257r_01 _pat5262r_01 _pat5271r_01 _pat5273r_01

Photos Patrick Durand

 

Que la lumière soit !

« Fiat lux, et fiat lucis ! » Les latinistes se souviennent de la formule « que la lumière soit, et la lumière fût ! ». Et désormais elle est, sur de nombreux bateaux du Vieux port. Un nombre qui va encore aller en s’augmentant durant le week-end pour le plus grand plaisir des promeneurs et des photographes déjà entrés en action… Une nouvelle façon pour les usagers du Vieux port, Coques en bois en tête, de participer encore une fois et d’une autre manière à l’animation et l’attractivité de Pornic. Une action soulignée ce vendredi matin en Conseil portuaire permettant de rappeler au passage que le système de distribution électrique quai L’Herminier est plus que limité ! C’est un doux euphémisme…

JCLB

img_1433 img_1440 img_1427 img_1455

Photos : Joëlle Edeb

Bateaux enguirlandés

Le Saint-Gildas ‘avait donné l’exemple il y a déjà deux ou trois ans. Cette année Dahut a suivi et d’autres bateaux de propriétaires, ainsi que le Saint-Michel, s’apprêtent à faire de même pour donner un air de fête au Vieux port. D’aucuns suggèrent aussi qu’Anelor suive le mouvement. Pourquoi pas, nonobstant les sorties programmées d’avant les fêtes… Reste à veiller à ce que ce mouvement ne vire à la cacophonie lumineuse ! Une manière en tout cas de mettre de la convivialité sur les quais, comme dimanche dernier, quai L’Herminier, et comme cela est prévu dimanche prochain, quai Leray, à une heure apéritive, pour l’enguirlandage du Saint-Michel II.

JCLB

bateaux-illumines enguirlandage2016