L’André-Yvette a chargé du sel à Pornic

Ce matin, dès potron-minet, l’André-Yvette, gabare de l’Iroise, a chargé près d’une tonne de sel en provenance de la saline de Stéphane Guichen, située à Beauvoir-sur-mer. L’André-Yvette a ensuite mis le cap du Morlaix, où Stéphane Guichen, originaire de cette ville, commercialise sa production. Accueilli par le maire de Pornic, il a confirmé son intérêt pour faire charger son sel au départ de Pornic. Une action économique appelée à se reproduire et qui renoue avec la tradition et l’histoire du port de Pornic, de plain-pied et en totale cohérence avec les activités et les projets de Coques en bois.

Une équipe de France3 Littoral en a profité pour tourner un reportage sur l’activité de Stéphane Guichen et sa volonté de faire transporter son sel de Pornic à Morlaix à la voile. Un sujet qui doit être diffusé au printemps prochain. A suivre…

L’André-Yvette est la propriété de l’Association départementale des pupilles de l’enseignement public du Morbihan depuis 1968. Ce bateau sert de support pour accompagner des jeunes en rupture sociale ou scolaire et les aider à reconstruire leur vie.

JCLB

20160921_075907 20160921_084609 20160921_082513 20160921_080427

20160921_080739

Photos Jean-Michel Dampierre

Le plein d’images et d’amis

Cette édition 2016 des Journées Européennes du Patrimoine a une fois encore été un formidable moment de convivialité et d’amitié. Comme tous les ans également, elles furent l’occasion de faire le plein d’images en quelques coups de pinceaux ou en millions de pixels. Parmi tous les amis qui nous ont adressé des photos (merci à elles et eux) , le blog-noteur en a retenu les deux ci-dessous qui synthétisent parfaitement ces deux journées. Le site web de Coques en bois permettra d’ici peu de visualiser toutes ces photos.

JCLB

p1180010b p1180022b

Photos Bruno Wendels du « Va-pas-trop-vite »

PS : le blog-noteur s’exile pour une huitaine dans le Pays Bigouden et vous donne rendez-vous :

  • lundi 3 octobre, à 18 heures, au Hangar à bateaux, rue du Canal à Pornic, pour la mensuelle réunion planning d’Anelor.
  • jeudi 6 octobre à 09 heures,au Hangar à bateaux,  pour la première session de l’atelier restauration des bateaux de Coques en bois. A midi, déjeuner en commun au Hangar à bateaux (prix du repas, environ 5 euros, à finaliser en fonction du menu -grillades).
  • jeudi 6 octobre, de 20 h à 22 h, Maison des associations, 3 rue de Lorraine, à Pornic, salle n°3, 3e étage : premier atelier noeuds marins – matelotage.
  • jeudi 13 octobre, mêmes heures, même lieu : premier atelier cartographie – navigation.

Et les gagnants sont…

Dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine, Coques en bois proposait de jouer… Soit en déterminant le poids d’une des deux hélices présentées, une grosse et une toute petite, soit en lançant une pomme lance-amarre, dite de touline, du bord du quai, si possible, au centre d’une bouée couronne qui flottait sur l’eau.

Et les gagnants de ces jeux sont :

Monsieur Dujardin, qui a estimé à 4 500 g la grosse hélice qui en réalité pèse 4474 g  et Monique Body qui a estimé la petite hélice à 260 g pour un poids réel de 270 g. (Contrôles réalisés sur le pèse-personne de la pharmacie !)

Quant au bon lanceur, il s’agit de Marc Sulpice.

Tous trois ont gagné un polo « Coques en bois ». Marc remettra son lot à Françoise Pencalet-Kérivel qui nous a fait l’amitié de venir de Douarnenez nous parler de l’histoire de la pêche à la langouste sur les côtes de Mauritanie, et plus particulièrement du rôle joué par les annexes, dont Jolie-Marion, (ex Mado, DZ 3993), dans la pêche à la langouste verte.

Un grand merci à toutes celles et ceux qui ont participé à ces jeux et ainsi permis d’abonder la caisse de bord de Coques en bois !

JCLB

20160918_180604

Photo :Jean-Michel Dampierre

Clap de fin pour les JEP 2016

Deux belles journées viennent de se passer dans la joie et la bonne humeur aux pieds du Château, dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine. Entre les bateaux traditionnels de Coques en bois, les véhicules anciens d’Auto Rétro Pornic (et même, le temps d’un après-midi, celles d’un club rennais), les tracteurs de Anciennes Machines du Pays de Retz, et bien sûr la visite du Château, le public, toujours aussi nombreux, a pu se plonger dans le patrimoine maritime, industriel, agricole et historique. Et les photographes et les peintres ont pu s’exprimer, notamment dans le cadre de cadres installés un peu partout sur le site. Quant aux dilettantes, ils ou elles ont pu profiter des chaises longues mises à leur disposition. Deux nouveautés Coques en bois largement plébiscitées.

Engagement a été pris entre les présidents des trois associations pour donner encore plus d’ampleur et de cohérence à l’événement 2017. Affaire à mûrir et à valider collectivement.

JCLB

numerisation0001

Peinture Philippe Rochet

 

Mouillages plage du Château : c’est fait !

Depuis la pleine mer de 17 h de ce vendredi 16 septembre, pratiquement tous les bateaux Coques en bois attendus pour les Journées Européennes du Patrimoine (plus d’une douzaine) ont pris place Plage du Château. Ce samedi et ce dimanche, il sera donc loisible au public de tournicoter autour des bateaux, à basse mer ; d’autant que cette année, forts coefficients permettant, les bateaux sont montés haut sur la plage, ils échoueront donc sur le sable, et non sur la vase. Et puis à pleine mer il sera possible de flegmarder sur des chaises-longues et d’admirer les bateaux au travers de cadres particuliers : ce sera l’innovation Coques en bois de cette édition 2016. A découvrir dès demain samedi 17, à partir de 9 heures.

JCLB

resized_20160916_165307 resized_20160916_170409

resized_20160916_172801

Photos : Jean-Michel Dampierre

Si Jolie-Marion m’était contée…

Ce sera chose faite ce samedi 17 septembre à partir de 19 heures au Hangar à bateau. Une histoire vraie contée par Françoise Pencalet-Kérivel, docteure en histoire et auteure d’une thèse « Histoire de la pêche langoustière », résumée en un livre éponyme publié aux Presses Universitaires de Rennes. Elle viendra nous parler de l’origine de cette pêche au loin, des techniques employées et notamment de l’usage des annexes. Celles toutes semblables, qui comme Jolie-Marion (alors Mado), Francesca, (le bateau de notre ami Jean-Pierre Borrel de La Roche-Bernard), ou encore Kromagoul, (l’annexe cachée du Port- Musée de Douarnenez), se caractérisent par la ferrure et l’organeau d’étrave dévolu à un usage particulier sur les zones de pêches des côtes mauritaniennes. Une soirée qui s’inscrit parfaitement dans les Journées Européennes du Patrimoine et les orientations de Coques en bois.

JCLB

les-canots-8 arrivee-au-tangon-babord

ceb-203

francesca numerisation0001

Restauration des bateaux de Coques en bois : top départ !

Et hop ! c’est parti : les ateliers de restauration des bateaux de Coques en bois viennent de s’élancer pour l’année 2016/2017. Ce jeudi matin 15 septembre, les adhérents souhaitant « faire des copeaux » et/ou mettre les mains dans le cambouis se sont retrouvés au Hangar à bateaux, puis sur les catway du Vieux port pour se rendre compte de visu et in situ du travail déjà réalisé et de ce qui reste à terminer, tant sur Jolie-Marion que sur Yoyo. Etant entendu que l’ampleur des travaux n’est pas la même sur l’un ou sur l’autre. Et puis, Dorade, pour l’heure toujours mouillée au centre du port, sera visible de très près ce week-end, plage du Château, lors des Journées Européennes du Patrimoine. Il sera alors possible de voir le travail de toilettage à mener pour la rendre appétissante. Jolie-Marion et Yoyo seront bien évidemment présents et visibles.

Prochaine échéance pour ces ateliers : jeudi 6 octobre prochain, à 9 heures, au Hangar à bateaux, avec comme premier objectif la mise en état de productivité de l’atelier du Clion et du Hangar à bateaux. Et puisque ce jeudi 6 octobre, étant le premier du mois, le rythme de l’an dernier va reprendre : repas commun chaque premier jeudi de mois.

JCLB

 

photo1148 photo1149

 

 

Pornic par les Pornicais

La quatrième et dernière balade du genre pour 2016 vient de se tenir ce jeudi 12 septembre avec onze participant(es). Une initiative de l’Office du tourisme qui permet aux estivants mais aussi aux Pornicais de longue date ou nouveaux arrivants de découvrir l’histoire des bateaux traditionnels présents dans le Vieux port. Une manière aussi de valoriser Coques en bois et de l’associer de plain-pied à la promotion touristique de la ville. Une façon aussi pour certains de rejoindre l’association. Et pour cette dernière séance, l’occasion de promouvoir les prochaines Journées Européennes du Patrimoine pour y retrouver Coques en bois.

JCLB

jclb-pornic-par-les-pornicas

Photo Joelle Edeb

Journées Européennes du Patrimoine

Comme chaque année depuis 2009, l’association Coques en bois sera présente parking et plage du château samedi 17 ET dimanche 18 septembre à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine. Une occasion de voir de très près et même de toucher, les bateaux qui sont habituellement amarrés dans le Vieux port. Avec cette année trois nouveaux venus dans la flottille : Dorade, Jolie-Marion et Gardanou.

Dorade et Jolie-Marion, deux bateaux propriétés de l’association qui vont faire l’objet d’ateliers de charpente navale, de matelotage et de mécanique marine cet automne et cet hiver. Leur présence, plage du Château : une belle occasion pour anticiper ces ateliers.

Gardanou, sister-ship de Binga, deux classiques de la série des bateaux traditionnels noirmoutrins. Gardanou superbement restauré par Alain, son propriétaire, aidé et conseillé par Jean Gautier, célèbre charpentier de  marine de Noirmoutier. Un de la confrérie des charpentiers de marine de l’île avec Henri Gendron, René et Maurice Lodovici (constructeur de Gardanou et Binga),  Jean-Paul Gendron (constructeur de Rêve d’enfant) et Germain Fradet (constructeur de Yoyo). A noter que les trois premiers sont d’ores et déjà  classés Bateau d’intérêt patrimonial (Bip) et que Yoyo servira de support, dimanche à basse mer, à une chasse au trésor ouvert aux enfants : à la recherche du trésor oublié du chatelain, organisée par l’association « Jeux en Retz Trésors et Mystères ».

Par ailleurs, en parallèle à la présence des bateaux Coques en bois sur la plage, le parking du château accueillera des véhicules anciens et du matériel agricole par l’entremise des associations Auto Rétro Pornic et Anciennes Mécaniques du Pays de Retz.

JCLB

numerisation0001-3 numerisation0001