Godille sur Loriot

Tout l’art de la godille expliqué à Gilles par Loïck, à bord de Loriot, avec un aviron de 4m, ce jeudi 20 avril après-midi, dans le cadre de leur préparation pour leur périple prochain en « Vilaine en fête ». Comme l’écrit Charles Madézo dans son « Eloge de la godille » (Editions Apogée) : « L’art de la godille entre alors dans la panoplie des acquis inaliénables, et comme l’équilibre sur la bicyclette, plus jamais ne fera défaut ». Avis aux apprentis godilleurs, Yoyo est à disposition pour cet art « qui constitue la plus noble conquête de l’apprenti marin », ainsi que le souligne feu Jean-Pierre Abraham dans le Cours des Glénans !

JCLB

Godille sur Loriot

Ripolinage

Les plus ancien(ne)s se souviennent sûrement de la publicité pour la peinture Ripolin ! Ce jeudi matin, à l’atelier du Clion, des « Coques en bois » jouaient à un « remake » de la pub en question avec comme support le mât d’Anelor. Ou quand le président du Club photo de Pornic manie le pinceau comme le déclencheur de son appareil photo : avec souplesse et prestance ! Bravo à elle (qui se reconnaîtra) et eux…

JCLB

Ripolinage Patrick Durand, peintre

Un grand vide

Vieux port, morne port. Sans les bateaux Coques en bois, tous ou presque, en carénage à La Noéveillard, le Vieux port de Pornic est vide et gris. « Dis maman, c’était comment avant, avec des bateaux en bois, pleins de couleurs ? ». « Bonne question mon enfant. Viens, on va voir s’il reste encore des cartes postales avec ces bateaux… ».

JCLB

Photos Patrick Durand

port vide1 port vide2 port vide3 port vide4

Mise en scène avant mise à l’eau

Petite mise en scène ce lundi après-midi avant la mise à l’eau de Loriot. Après avoir fait sortir de l’aire de carénage les véhicules des collègues, le grutier s’est prêté au jeu en venant positionner Loriot devant  les étraves des autres bateaux Coques en bois, ce qui donne une photo du plus bel effet ! Pour un usage ultérieur et un prochain coup de com’ ! Et pendant ce temps là, le carénage continue sauf pour Loriot qui s’est envolé…

JCLB

Mise à l'eau et mise en scène

Fête du carénage : sous le soleil, exactement…

Réussite pour la Fête du carénage, la première du genre à La Noéveillard ! Sous le soleil, sous le soleil, exactement. Malgré un vent frisquet de Nord-Est, les quelque cinquante participants se sont montrés ravis de l’initiative qui contribue à resserrer les liens d’amitiés entre adhérent(e)s. En présence du maire de Pornic, Jean-Michel Brard et de Virginie Ringeard, conseillère municipale déléguée à la mer d’une part, de Jean-Luc Huet, président de l’Ycip et de Maurice Boissard, directeur, d’autre part, l’apéritif a permis des échanges conviviaux à propos des bateaux Coques en bois, de la vie de l’association et de ses projets. L’après-déjeuner, le stand des produits dérivés a bien remplis son office et permis de faire rentrer « quelques sous », indispensables à la conduite à bien des actions de Coques en bois, notamment, l’entretien d’Anelor et la restauration de  Jolie-Marion dont la mise à l’eau est prévue à l’occasion des « Rencontres Coques en bois » du week-end  du 18 et 19 juin prochain, dans le Vieux port de Pornic.

JCLB

FullSizeRender(3) FullSizeRender(2) IMG_0616 FullSizeRender

Carénage : « careening week ! »

New-York a sa « fashion week », Pornic a désormais sa « careening week » grâce à Coques en bois ! En effet, depuis ce vendredi 15 avril, jusqu’au début de la semaine 17, onze bateaux adhérents de l’association, dont Anelor son propre navire, vont occuper une partie de l’aire de carénage du port de plaisance de La Noéveillard. Avec comme temps fort, ce dimanche 17, la « Fête du carénage » : un événement festif, organisé en partenariat avec l’Ycip, la société gestionnaire du site. Ce moment balise l’entrée en saison nautique des Coques en bois. Celle-ci se conclura en septembre prochain, Plage du château, à Pornic, avec l’échouage de ces mêmes bateaux, lors des Journées Européennes du Patrimoine. Mas d’ici là, de belles navigations se profilent à l’horizon des Coques en bois : la première semaine de mai : cap sur la Vilaine et Redon, avec « Vilaine en fête », puis un mois plus tard, cap sur Nantes, pour accompagner le Bélem et fêter (toujours la fête…) avec lui et ses amis, ses 120 ans. Des événements à suivre sur ce blog !

JCLB

Crédit photos : Patrick Durand

20160416_162509_01 20160416_163615_01 20160416_174151_01 20160416_174738_01

 

Le mât d’Anelor alongé

Depuis ce vendredi après-midi 14 avril, le mât d’Anelor est au hangar du Clio, où Claudine et Patrick ont commencé son ponçage, auquel il faut aussi ajouter celui de la bôme. « Restera » ensuite qu’à passer plusieurs couches de vernis ! Ce samedi, c’est Anelor elle-même qui sera sur l’aire de carénage de La Noéveillard avec quelques autre bateaux Coques en bois. (Lire les post précédents)

_PAT7684_01

Carénage 2016, c’est parti !

Ce vendredi 15 avril, Loriot a ouvert le bal du carénage au nouveau port. Suivront St Gildas et Dahut, ce vendredi après-midi. Samedi matin, Tykewoop, puis l’après-midi : Kerfiu, Point-du-Jour, Avel Mor et Anelor. A noter que le mât d’Anelor sera  déposé ce vendredi après-midi par les bons soins de PMPP et conduit au hangar du Clion pour revernissage. Mardi ce sera au tour de Normandie et de Rêve d’enfant de mettre pieds à terre, et jeudi Salangane fermera le ban. Les remises à l’eau dépendront de l’état d’avancement des travaux et de la météo…

Ce dimanche, les travailleurs, et les autres, se retrouveront pour des grillages sur le parking du nouveau  port, à l’occasion de la « Fête du carénage ». Car si c’est du boulot que de caréner les bateaux et de les repeindre, c’est aussi un moment festif et convivial que de se retrouver tous ensemble. Un événement qui marque le début de la saison nautique des Coques en bois !

Sortie Loriot, 15 avril

Grandes marées

Avec les grandes marées qui s’annoncent et les forts coefficients afférents l’inquiétude de voir survenir une surcote pointe le bout de son nez ! Fort heureusement, le printemps apporte des pressions plutôt hautes et des vents pas trop forts… et les risques de surcote, et de risques pour les bateaux Coques en bois, diminuent en proportion.

Néanmoins, pour parer à toute éventualité, l’attention aux différents sites référents en la matière, n’est pas inutile, en sus de celui de Météo France, pour la météo marine.

Le site public qui renseigne sur les niveaux est le suivant :

http://www.previmer.org/previsions/niveaux/modeles_mars2d_atlantique_nord_est/%28typevisu%29/map/%28zoneid%29/6990#appTop

Le site privé de météo locale sur Saint-Brévin est très complet et très intéressant :

http://www.meteo-saint-brevin.fr/

Enfin, pour suivre en quasi temps réel la vie dans le Vieux port et visualiser les hauteurs d’eau dans le port, et donner l’alerte s’il y avait lieu :

http://pv.viewsurf.com/376/Pornic-Le-Casino

En visualisant ce site, il est possible de constater que Salina et Anelor ont quitté le quai l’Herminier pour le quai Leray en raison de l’installation de la fête foraine. Salina, à titre temporaire. Anelor a retrouvé sa place de quai mais a dû bouger plus tôt que prévu (dans l’attente du dématage par PMMP) car ses haubans, à marée haute, gênaient l’installation d’un manège.

Pas de panique ! la photo ci-dessous, prise par Patrick, date du 9 février dernier : les conditions météo n’étaient pas les mêmes qu’actuellement !

JCLB

_PAT7225_01